Bienveillance envers le cheval

3 étapes pour travailler son cheval en restant motivé

on

Il est parfois difficile de rester motivé sur des objectifs à long terme. Nous avons des grands rêves mais parfois nous abandonnons pensant que finalement ce n’est peut être pas pour nous, peut être pas pour notre cheval… La difficulté nous fait parfois éteindre nos rêves. Penser que nous avons pu mettre nos rêves de côté alors que nous y tenions tellement nous fait souffrir… Soyez honnête avec vous-même et fermez les yeux… Qu’est-ce qui vous fait rêver? Si vous n’aviez peur de rien et que vous n’aviez aucune limite, quel serait votre plus grand rêve avec votre cheval?

Il arrive qu’avec les rêves, même si nous sommes sûrs de ce que nous voulons, nous nous découragions de les atteindre. Nous perdons la joie, nous perdons la passion et nous avons l’impression de revenir aux bases encore et encore… Ces bases étant parfois redondantes même si vous savons qu’elles sont absolument nécessaires autant pour la préparation mental du cheval que pour sa préparation physique.

Pour répondre à cette problématique, voici trois étapes à suivre.

1) LA VISUALISATION: je visualise dans ma tête l’objectif final. Pour ce premier point, deux mots à retenir: PASSION et MOTIVATION.

Cette étape permet de réveiller la PASSION qui est en vous. C’est cette passion qui maintiendra votre MOTIVATION malgré les difficultés que vous allez rencontrer. Je clarifie au plus près ce qu’est mon rêve. Notre rêve est un objectif qui nous fait vibrer ou frissonner dès que nous y pensons. Puis, j’imagine comment mon cheval sera quand il exécutera l’exercice ou réussira l’exercice. J’y mets le maximum de détails possible.

Afin d’illustrer cet article, je vais vous parler d’un de mes rêves. Ce rêve est: « Avoir les changements de pied au galop en vol avec Utah à pied et monté ». Les détails: ” Je veux un cheval qui se tient seul, qui change de pied dans la fluidité, je veux y ressentir de la fierté venant de lui, je veux qu’il soit volontaire et qu’il se sente à l’aise dans son corps. Je veux qu’il puisse le faire sans mors et avec toute son autonomie, dans un équilibre harmonieux. Je veux l’avoir en totale liberté monté et à pied. Je veux qu’à cheval je sois tout à fait détendue et à ma place. Je veux ressentir cette connexion de mon corps avec son corps. Je veux voler, je veux faire corps avec lui. ”

Peu importe votre objectif: décrivez-le au maximum. Ca peut être: mon rêve est d’aller en balade seule avec mon cheval, ou mon rêve est d’avoir mon cheval qui se cabre en liberté, mon rêve est d’avoir un cheval qui aime être avec moi à tel endroit, mon rêve est d’être en confiance avec mon cheval, etc… Si vous ne savez pas comment réaliser la figure ou comment atteindre votre rêve, regardez des vidéos de personnes réalisant l’exercice ou ayant l’attitude que vous désirez avoir, puis décrivez tout ce que vous voyez. Plus votre objectif sera précis plus la motivation sera présente lors de la préparation.

2) DECOUPAGE de l’OBJECTIF en sous-objectifs. Pour cette étape, deux mots à retenir: PRE-REQUIS et RESPECT des capacités du cheval.

Pour réussir mon objectif quel PRE-REQUIS est-ce que je vais mettre en place pour faciliter la compréhension de l’exercice à mon cheval? Quelles sont les CAPACITES physiques nécessaires à développer pour que mon cheval puisse réaliser l’exercice?
Là encore, soit vous vous renseignez en prenant des cours soit vous vous formez via internet ou des vidéos et vous notez la liste des pré-requis nécessaires. Personnellement, pour les pré-requis au niveau du physique, je me forme en dressage par internet pour pouvoir assouplir Utah au maximum. Pour les pré-requis au niveau du mental: je suis formée pour et toutes les compétences que j’ai pu acquérir avec mon expérience fait que je sais comment détendre un cheval à toutes les allures et donc l’amener dans une conscience de mouvement qui va faciliter l’appropriation et la compréhension de l’exercice.
Une fois que vous avez la liste, vous prenez un sous-objectif et vous le travaillez, ET tout en imaginant pourquoi vous travaillez ça. Par exemple: depuis mi novembre je travaille l’équilibre d’Utah au pas, avec comme objectif de l’avoir au trot puis au galop, dans le but final d’avoir cet objectif de changement de pied au galop (que je ne sais pas quand j’aurais). De mi novembre à mi janvier nous n’avons travaillé que l’équilibre au pas, le temps qu’il comprenne, puis après nous avons travaillé au trot et là depuis deux semaines nous commençons le travail au galop. Depuis le début, je visualise ses progrès en vu de cet objectif. Quand il a commencé à se tenir au pas sur deux foulées, j’étais euphorique! C’était superbe et ça me rapprochais un peu plus de mon objectif final.
Etant donné que mes aspirations sont de travailler dans la plus grande coopération, j’ai décidé de ne travailler qu’en liberté. Ca me permet d’encore mieux comprendre le cheval. Je ne suis pas pressée et je veux aller au plus profondément dans la coopération avec le cheval. J’apprends beaucoup et je ne manquerais pas de vous le partager. Le fait de faire des sous-objectifs permet de se sentir bien car nous avançons même si c’est doucement vers nos rêves et vers nos aspirations. Là en visant le changement de pied au galop en vol, je travaille pour y arriver l’équilibre au galop, la conscience du cheval dans cette allure, sa décontraction, son implication, j’avance vers ma plus grande aspiration qui est d’avoir un cheval en coopération et d’être la moins invasive possible et le plus à l’écoute possible. Je travaille les bases de dressage qui peuvent paraitre parfois sans saveur, mais dès que le cheval incurve son corps, se tient, est fier et s’assoupli, j’ai déjà les étoiles plein les yeux… je l’imagine comme ça sur plusieurs foulées, je l’imagine comme ça au galop, je l’imagine changer de pied comme dans mes rêves les plus fous.

3) SE BOUGER: Bougez-vos fesses et allez-y. Pour cette étape, deux mots clés à retenir: se bouger MAINTENANT et REPETITION.

Concrètement, chez vous MAINTENANT ou la prochaine fois avant d’aller voir votre cheval:
1) Clarifier sur papier (ou sur ordi) votre rêve. 2) Fermez les yeux et imaginez tous les détails avec votre musique préférée derrière.
Puis aller avec votre cheval ET
3) Commencez à travailler un sous-objectif de votre objectif avec votre cheval. A chaque fois, que votre cheval fait rien qu’une seconde quelque chose qui se rapproche de l’objectif, souriez et rendez-vous compte de toute la valeur de ce qu’il vous donne.
4) REPETEZ les séances, répétez les sous-objectifs jusqu’à ce que tous les pré-requis soient acquis et que votre cheval aient les capacités physiques et mentales indispensables à la réussite (comme vu au point 2).

Concrètement avec Utah, j’ai travaillé aujourd’hui sa décontraction avec un tapis monte à cru sur le dos (c’est qqch qui lui posait problème, j’en parlerais plus tard), j’ai travaillé dans le but de voir quand il était complètement décontracté dans son corps. Puis j’ai travaillé les changements de mains au trot afin qu’il comprenne mes changements de direction à 50m quand ils seront demandés au galop. Et c’est tout. Et oui j’ai eu des étoiles plein les yeux, car je l’imaginais bientôt le faire au galop plutôt qu’au trot. Je le voyais au galop avec le tapis monte à cru s’approprier son corps et faire quelques extensions seul… Je célébrais chaque effort de sa part. Pour lui se détendre avec quelque chose sur son dos n’est pas chose facile, donc j’encourageais dès que je le sentais essayer. Après les changements de main au trot, je lui disais que c’était bien ça et il revenait vers moi tout fier… La séance n’était pas parfaite, la séance n’était pas spectaculaire, mais elle m’a touchée… J’avançais encore plus vers mes aspirations… Respecter de plus en plus le cheval tout en réalisant mes rêves les plus fous….

Et vous quel est votre rêve (même si pour le moment vous ne voyez pas comment y arriver ou que vous n’osez pas croire que c’est possible?) Quelles sont vos plus grandes aspirations? Qu’est-ce qui fait que vous continuez à travailler votre cheval plusieurs fois par semaine ou plusieurs fois par mois?

Recommended for you

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Skip to toolbar