Bienveillance envers le cheval

Apprendre à son cheval à rester connecté à son corps

on

Un des rôles que nous avons en tant qu’éducateur de notre cheval est: LUI APPRENDRE A ÊTRE CONNECTÉ À SON CORPS

Un des buts d’une séance avec son cheval est de l’amener à être présent dans son corps. Nous lui apprenons à conscientiser ce qu’il fait et à s’approprier sa musculature.

A quoi est-ce que ça sert?
Le fait d’être présent avec lui-même, le cheval va être connecté avec lui-même et va plus spontanément se connecter avec son humain surtout s’il sent que c’est grâce à lui qu’il se sent si bien. Le cheval quand il se connecte à son corps se sent VIVANT, PUISSANT et atteint un niveau de MOTIVATION intrinsèque maximum. Il trouvera un intérêt aux nombreux exercices que vous allez proposer. Il aura un pourquoi. (voir mon article sur le travail pour connaître le pourquoi de l’humain – lien en bas de cet article).
En résumé, être présent et conscient de son corps va amener le cheval à augmenter son bien-être général. D’une part son bien-être mental: sérénité, joie, envie, etc; et d’autre part son bien-être physique car il respectera d’autant plus son corps. Il ne va pas se contracter et donc se faire mal au dos ou ailleurs. Il sera totalement à l’écoute de ce que son corps a besoin.
Dans la relation humain cheval, avoir son cheval en pleine conscience nous permet à nous humain de savoir quand STOPPER un exercice car c’est le cheval qui nous montrera quand c’est trop dur pour lui. Il le sait car il est connecté à son corps, et il saura nous le montrer (si nous l’écoutons). (J’écrirais un article sur l’écoute d’ici peu de temps.)

Comment voit-on si le cheval est en pleine conscience?
Tout simplement par sa BEAUTÉ. Un cheval conscient est magnifique dans son allure ou dans sa prestance. Il est décontracté tout en étant dans l’énergie. Il est DETENDU DANS L’EFFORT.

Comment amener son cheval à être dans cet état là?
Il existe de nombreuses techniques pour l’amener dans cet état. Celle que je vous partage aujourd’hui est celle de l’inspiration. Il s’agit de nous mettre en pleine conscience de notre propre corps afin d’amener le cheval à ressentir son propre corps. Notre connexion à nous-même va directement contaminer le cheval qui est très réceptif. Pour se mettre en pleine conscience, un moyen tout simple est de se concentrer sur ce qu’il se passe maintenant, autant autour de nous qu’à l’intérieur de nous-même. On peut se demander par exemple: Qu’est-ce que j’entends? Est-ce que je suis contractée quelque part?, etc…

D’ici quelques semaines je vous partagerais un ebook gratuit sur le thème de la connexion et sur la création du lien. D’ici là, n’hésitez pas à partager cet article si vous pensez que ça peut aider quelqu’un dans votre entourage.

1 Comment

  1. emmanta deaubonne

    1 December 2017 at 8 h 45 min

    Merci pour ces précieux conseils

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Skip to toolbar